La désertification un phénomène mondial


THEME 2018: La terre a de la valeur, investissez-y!

Du Sénégal au Soudan, en passant par le Niger, la zone sahélienne est en prise direct avec la désertification. La réduction de ses écosystèmes et la dégradation de ses terres sont favorisées par les sécheresses récurrentes. Pour les habitants, trouver de l’eau propre et des céréales pour se nourrir sont des enjeux quotidiens.

L’insécurité alimentaire est importante dans cette région où les terres sont particulièrement dégradées. Défrichement, surexploitation, érosion, événements climatiques, dans des pays comme au Sénégal, les conséquences sont désastreuses. L’agriculture est en crise, 2,3 millions de personnes sont aujourd’hui sous alimentées. Les plus démunis pratiquent une agriculture de court terme et détruisent les forêts alentours, ce sont 80,000 ha de perdus chaque année.

Depuis 2010, dans la région de Thiès, au Sénégal, Sos Sahel prend le relais avec les communautés rurales en diffusant des pratiques agricoles durables, les ressources naturelles sont préservées grâce au reboisement ce qui permet d’augmenter significativement la production agricole. Le mot « désertification » apparaît pour la première fois lors des grandes sécheresses sahéliennes dans les années 1970 et avant de trouver une définition exacte, il a été longtemps associé à cette région en particulier et à des situations dramatiques et exceptionnelles de sécheresse.

Chiffres clés


© 2017 by SOS SAHEL International Luxembourg ONG.